Peindre un trompe-l’œil au sol

Sommaire

Peindre un trompe-l’œil au sol

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Voici une façon très attrayante de rénover un sol, comme on le ferait sur un mur : en créant un effet de trompe-l'œil. L'habillage d'un sol avec des motifs, des plus simples au plus sophistiqués, apporte un élément de décoration supplémentaire qui chamboule la notion de haut et de bas, de volume et d'espace.

Par ailleurs, c'est une entreprise tout à fait ludique et réjouissante. Aucun matériau n'y résiste : parquet, carrelage, béton brut ou déjà peint. Les peintures pour sol existent maintenant en phase aqueuse (peinture à l'eau), ce qui les rend très facile d'emploi, et possèdent une palette de couleurs assez large pour envisager de beaux décors.

Voici comment peindre un trompe-l'œil au sol.

1. Faites le choix du trompe-l'œil

Que vous soyez artiste ou néophyte, les possibilités de réaliser un trompe-l'œil sont variées et vous trouverez celle qui vous convient.

Créez votre propre trompe-l'œil

Sans aller jusqu'à des peintures dignes de tableaux de la Renaissance, vous pouvez réaliser au sol un dessin en perspective ou en 3D que vous aurez trouvé dans un ouvrage spécialisé. Vous pouvez également, si vous en avez les compétences, le créer vous-même. Tout est possible, des motifs architecturaux à des représentations animales, végétales. Vous pouvez aussi, pourquoi pas, faire apparaître votre voisin du dessous ! Un conseil cependant : n'en faites pas trop ! Ce genre de trompe-l'œil en intérieur doit rester anecdotique et ne pas occuper trop d'espace.

Choisissez des motifs géométriques

Rien de tel que de simples motifs géométriques pour créer des effets 3D saisissants. Vous en avez sûrement vus car de nombreux revêtements textiles proposent ce type de motifs qui animent véritablement les surfaces. Les cubes à facettes et autres pyramides apparaissent volume avec le jeu des couleurs. Au sol particulièrement, cet effet est très multidimentionnel. On ne sait plus très bien où l'on est et l'on se sent léger.

Ce genre de motifs peut très bien occuper tout un sol ou une surface délimitée, comme le ferait un revêtement carrelé. Le travail se fera essentiellement au ruban de masquage et à la patte de lapin (petit rouleau de 10 cm de large ou moins).

Optez pour le pochoir

Autre possibilité : délimitez un cadre dans lequel vous allez reporter un motif au pochoir, ce qui, sans créer d'effet de trompe-l'œil proprement, dit donnera l'illusion d'un tapis posé au sol.

Pour réaliser votre décor, vous pouvez vous procurer des pochoirs tout prêts dans le commerce ou bien les réaliser vous-même en les découpant au cutter dans de vieilles radiographies, par exemple, ou du Rhodoïd épais (feuille de plastique transparent vendue en magasins de beaux-arts).

Dans tous les cas, il vous faut faire une maquette plus ou moins élaborée de votre projet, que vous reporterez au sol à l'échelle par un tracé au crayon gras (type crayon de maçon), avant de vous lancer.

2. Rassemblez peinture et outils

Choisissez votre peinture

Faites votre choix parmi ces deux types de peinture :

  • peinture pour sol à l'eau : elle se décline dans une quinzaine de tons chez différents fabricants, elle est résistante et ne nécessite ni sous-couche ni passage d'un vernis de finition ;
  • peinture acrylique en pot ou en gros tubes pour travaux déco : la palette de couleurs est riche mais vous devrez impérativement recouvrir votre trompe-l'œil d'une couche de vernis.
Lire l'article Ooreka

À chaque technique ses outils

  • Si vous faites dans le figuratif, c'est que vous êtes un véritable artiste ! Libre à vous d'employer les pinceaux, brosses, rouleaux, et autre outils qui vous conviennent. Prévoyez une protection du décor en finition pour plus de sécurité.
  • Pour la technique au pochoir, prenez des brosses à pochoir de plusieurs tailles si nécessaire et de préférence une par couleur. Les pattes de lapin à poils courts peuvent servir également.
  • Le travail de motifs géométriques est plus pratique à la patte de lapin. Prenez-en plusieurs de tailles différentes selon vos motifs et une par couleur pour plus de facilité. Choisissez un bon ruban de masquage, adapté à votre sol pour bien adhérer mais aussi se décollant facilement et sans arrachement. Les nouveaux rubans de couleur bleue ou jaune pour tracé de précision et supports fraîchement peints, en largeur d'environ 2 cm, sont idéals pour ce type de réalisation.

3. Préparez la surface au sol pour le trompe-l'œil

Chaque type de sol doit être préparé différemment :

  • sol poreux type béton : appliquez un bouche-pores en plusieurs couches jusqu'à saturation ou une primaire transparente spéciale béton.
  • sol carrelé : dégraissez à l'acétone avec un chiffon et en cas de carreaux très brillants, effectuez une légère abrasion de la surface à peindre avec une ponceuse ou à la main.
  • parquet : la partie destinée à recevoir le trompe-l'œil doit être exempte de cire (passez de l'essence de térébenthine), propre (utilisez un nettoyant pour parquet) et, si le parquet est verni ou vitrifié, légèrement poncée pour une meilleure accroche.
  • sols déjà peints : faites un nettoyage avec un nettoyant ordinaire et achevez avec de l'acétone sur le périmètre à peindre. Si nécessaire, selon l'aspect de la peinture de fond, un léger ponçage peut renforcer la bonne accroche de la peinture (surtout avec une acrylique ordinaire).
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Réalisez votre trompe-l'œil au sol

Peintures figuratives

Une recommandation seulement : définissez le point de vue depuis lequel le trompe-l'œil fera le meilleur effet et travaillez votre perspective d'après ce point de vue. Ce peut être le point d'entrée dans la pièce ou la vue depuis une place privilégiée (canapé, fauteuil…).

Consulter la fiche pratique Ooreka

Trompe-l'œil à motifs géométriques

Le point de vue est généralement central, comme si le motif était vu de dessus, ce qui donne un effet identique depuis tous les côtés de la pièce.

  • Reportez le tracé de votre modèle au sol. Si vous ne faites qu'une zone délimitée, masquez-en le contour avec du ruban de masquage.
  • Une fois le tracé effectué, procédez couleur par couleur. Commencez par délimiter au ruban de masquage toutes les formes d'une même couleur, appliquez votre couleur à la patte de lapin et laissez sécher (deux couches peuvent être nécessaires). Enlevez le ruban avec délicatesse et recommencez avec la série de motifs de la couleur suivante, et ainsi de suite.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Technique au pochoir

  • Commencez par délimiter votre tapis en trompe-l'œil avec une bande d'adhésif de masquage.
  • Positionnez ensuite vos pochoirs et appliquez vos teintes avec une brosse pour chaque couleur afin de gagner en rapidité. Travaillez en gardant l'outil bien perpendiculaire au sol pour éviter à la peinture de fuser sous le cache.
  • Réalisez l'intégralité de votre décor comme vous le feriez sur un mur et gardez le ruban qui délimite le cadre si vous devez appliquer un vernis.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Attention à ne pas détruire votre trompe-l'œil au sol en mettant les pieds dedans en cours de réalisation !

Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

5. Protégez votre trompe-l'œil au sol

Votre trompe-l'œil nécessite une protection s'il n'a pas été réalisé avec de la peinture pour sol. Deux solutions s'offrent à vous :

  • Appliquez au rouleau mousse un vernis acrylique pour sol ou polyuréthane à l'eau en deux couches sur la partie décorée. Après cette opération seulement et une fois le vernis sec, vous pourrez enlever vos rubans de masquage sur les contours extérieurs avec précaution.
  • Ou appliquez une résine époxy transparente. Plus épaisse qu'un vernis, elle absorbera les mini-reliefs du décor pour donner un effet d'une plus grande profondeur. Vous pouvez vous en tenir à la surface du décor si vous choisissez cette option.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour peindre un trompe-l'œil au sol

Imprimer
Acétone

Acétone

À partir de 3,50 €/L

Brosse à pocher

Brosse à pocher

À partir de 3 €

Chiffon

Chiffon

Récupération

Crayon de charpentier

Crayon de charpentier

Environ 0,50 €

Cutter

Cutter

3 € environ

Essence de térébenthine

Essence de térébenthine

8 €/500 mL

Nettoyant parquet

Nettoyant parquet

4 € environ

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Peinture acrylique

Peinture acrylique

À partir de 5 €/L

Pinceau

Pinceau

Pochoir

Pochoir

Ponceuse

Ponceuse

À partir de 30 €

Primaire d’accrochage

Primaire d’accrochage

À partir de 21 € le litre

Rouleau patte de lapin

Rouleau patte de lapin

3 € environ

Ruban de masquage

Ruban de masquage

1 € le rouleau

Vernis

Vernis

Environ 20 €