Sommaire

Poser une plinthe automatique

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Calfeutrer votre porte d’entrée vous tient à cœur, pour autant vous aimeriez bien vous passer de ces bas de porte peu élégants.

Vous recherchez un produit performant et plus durable : pourquoi pas poser une plinthe automatique ? La pose de ce type de plinthe réclame soin et précision, suivez le guide !

Zoom sur les plinthes automatiques

Les plinthes automatiques offrent des caractéristiques d’étanchéité à l’air, à l’eau, parfois même au feu, donc une isolation thermique de qualité, doublée d’une isolation acoustique élevée. Deux modèles existent :

  • Une plinthe automatique en applique constituée :
    • d’un boîtier en aluminium vissé en applique de la porte et retenant un joint en néoprène souple, ou une brosse ;
    • d’une butée qui actionne à l’intérieur du boîtier un mécanisme à montée et descente automatique (cette plinthe se baisse lorsqu’on ferme la porte et se relève lorsqu’on l’ouvre) ;
    • d’un réglage de la descente du joint (10 mm de course).
  • Une plinthe automatique encastrée présentant en plus les particularitéssuivantes :
    • Le boîtier est logé dans une mortaise sous la porte : la plinthe devient alors invisible.
    • Attention, la porte doit posséder une mortaise sur toute sa largeur, de dimensions adaptées pour loger le boîtier de la plinthe (hauteur du boîtier additionnée de 3 mm).

1. Mesurez votre porte

  • Relevez la largeur de votre porte.
  • Pour une porte aux dimensions non standard :
    • Sachez qu’une plinthe automatique peut être réduite dans sa longueur jusqu’à 10 cm, au côté opposé au poussoir.
    • Réduisez la longueur de la plinthe à l’aide d’une scie à métaux.

2. Cas 1 : placez une plinthe en applique

  • Joint en position rétractée, mettez la plinthe en place contre le bas de porte.
  • Ajustez la hauteur de pose pour que le joint se trouve à 3 mm au-dessus du sol.
  • Ajustez la largeur de pose pour que le boîtier se trouve aligné avec le bord de la porte.
  • Marquez au crayon l’emplacement de la pose de la plinthe.
  • Fixez la plinthe en utilisant la perceuse/visseuse et la visserie adaptée.

2. Cas 2 : placez une plinthe encastrée

  • Mettez en place la plinthe dans la rainure de la porte.
  • Vérifiez que le joint en position rétracté se trouve à 3 mm au-dessus du sol.

3. Posez la plaque de butée sur le dormant

  • Marquez sur le dormant de la porte le point de butée du bouton poussoir (c'est lui qui va actionner la descente du joint).
  • Mettez en place la plaque, tracez-en les contours.
  • Entaillez le bois du dormant à l’aide d’un ciseau à bois et du marteau, de manière à venir loger la plaque sans qu’elle ne dépasse.
  • Fixez la plaque de butée en utilisant la perceuse/visseuse et la visserie adaptée.
  • Vérifiez en fermant la porte le déclenchement de la plinthe, c’est-à-dire la descente du joint.

4. Réglez la descente du joint

  • Réglez la hauteur de descente du joint en vissant le bouton de réglage (course de 10 mm).
  • Le joint doit se poser au sol, mais non s’y écraser.

Matériel pour poser une plinthe automatique encastrée

Imprimer
Ciseau à bois

Ciseau à bois

Environ 2 € le jeu de 4

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Perceuse visseuse

Perceuse visseuse

À partir de 30 €

Scie à métaux

Scie à métaux

À partir de 15 €

Aussi dans la rubrique :

Pose d’une plinthe

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider