Sol LVT

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Les sols LVT (luxury vinyl tiles) sont des sols PVC modulaires en lames ou en dalles. Les sols PVC modulaires sont les PVC de nouvelle génération, qui viennent compléter l’offre que l’on connaît depuis longtemps avec le PVC en rouleaux. Le but est d’utiliser de nouvelles technologies pour créer des formats plus actuels et de se rapprocher des aspects du parquet et du carrelage.

Sols LVT nouvelle génération

Les sols LVT comprennent deux types de poses différentes des lames et des lés : la pose collée et la pose flottante, qui a le vent en poupe depuis quelques années.

Tous les industriels du revêtement de sol PVC se sont lancés dans la fabrication des PVC clic, mais également beaucoup d’industriels du revêtement de sol stratifié qui y ont vu une évolution naturelle de leur produit de base. Il y a donc énormément de choix et de différences entre tous ces sols pvc clic.

Nous allons donc nous intéresser à ces tout nouveaux sols PVC clipsables qu’on appelle LVT plutôt qu’à leur version collée. Zoom sur ces produits de nouvelle génération qui se développent à vitesse grand V.

Composition d’un sol LVT

Les PVC modulaires sont des PVC hétérogènes, composés de PVC vierge. La couche d’usure comprend un traitement en polyuréthane qui permet de faciliter l’entretien.

En PVC LVT, on trouve des couches d’usure de 0,15 mm (usage résidentiel) ou 0,55 mm et 0,70 mm (usage tertiaire). C’est cette couche d’usure qui va déterminer la destination du produit. On n’a pas besoin de la même résistance de produit dans une chambre ou dans un magasin ! Il faut impérativement en tenir compte lors du choix du produit.

Décors des sols LVT

Les décors imitent parfaitement les aspects bois, pierre ou béton, si bien que ces revêtements de sol sont trompeurs ! On a, par exemple, du mal à faire la différence entre un PVC en lames clipsées et un revêtement de sol stratifié.

Formats de sols LVT

Les sols LVT se présentent soit en lames comme les parquets, soit en dalles comme les carrelages. Selon les produits et les fabricants, les formats peuvent varier :

  • En lames : largeur de 9 cm à 18/20 cm, longueur de 1 à 1,80 mètre environ.
  • En dalles : 50 × 50 cm, 60 × 60 cm, 45 × 90 cm et 91 × 91 cm.
  • Épaisseur : entre 4 et 7 mm.

Les avantages des sols LVT

Les sols LVT possèdent de nombreux avantages.

La pose clipsée flottante

C’est de loin le plus gros avantage de ces produits : ils se clipsent ! Leur pose est donc accessible au plus grand nombre et est très rapide. Aucune manipulation spécifique à faire, plus de trace de colle après la pose, on assemble les lames ou dalles entre elles et c’est tout.

Le système d'assemblage par clic est conçu pour bloquer les lames entre elles, le sol reste démontable si besoin.

Du fait de leur fine épaisseur et de leurs formats en lames et en dalles, ils allient les avantages des sols PVC et se rapprochent des revêtements de sol stratifiés dont on connaît la pose par clic depuis de nombreuses années.

La faible épaisseur

Du fait de leur faible épaisseur, les sols PVC à clipser sont parfaits pour les chantiers de rénovation. Les réservations nécessaires ne sont pas contraignantes et on peut poser sans avoir à raboter toutes les portes.

Le bruit à la marche

La différence majeure avec un revêtement de sol stratifié et un sol LVT à clipser est le bruit lorsque l'on marche dessus. En effet, le fameux claquement que l'on connaît disparaît avec les sols PVC clipsés. En effet, sa fine épaisseur et sa composition amortissent le pas.

Les inconvénients de sols LVT

Le principal inconvénient de ce type de revêtement de sol reste sa dilatation naturelle. En effet, le PVC n’est pas du tout un matériau inerte. Il gigote et se dilate selon les conditions d’humidité dans l’air, notamment. Ainsi par forte chaleur, le revêtement de sol PVC « grandit ». Ce n’est pas un problème lorsqu’on le colle, mais ça peut en devenir un lorsqu’on le pose flottant en LVT...

L’exemple le plus fréquent : la pose en véranda ou devant une baie vitrée. C’est la pire configuration pour ce produit, la chaleur étant tellement importante (au-delà de 50°) que les produits LVT flottants chauffent et se déclipsent, voire même se lèvent. La majeure partie des fabricants connaît bien le problème et l’exclut de sa garantie en préconisant une pose collée aux endroits concernés. C’est de loin la meilleure solution pour éviter tout dommage.

Pour les mêmes raisons, en pose flottante, les sols LVT doivent être fractionnés tous les 8/10 mètres par un profil pour leur permettre de bouger, et sachez que la dilatation périphérique de 8 mm est obligatoire. Il faut alors se référer au DTU 51.11 pour la pose flottante des parquets et revêtements de sols stratifiés qui donne les bonnes règles.

Entretien

L’entretien de ces revêtements de sols se fait très simplement avec une aspiration régulière et l’utilisation d’une serpillière humide associée à un détergent neutre.

Les prix des sols LVT

Les prix sont variables selon la classe d’usage du produit et les formats. En lames et en dalles, comptez 22 € TTC/m² pour un usage résidentiel, et environ 45 € TTC/m² pour des sols adaptés à l’usage commercial.

Ces pros peuvent vous aider