Vinyle tissé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Le vinyle tissé est un revêtement de sol PVC qui s’inspire des revêtements de sol textiles. Pour faire bref, on pourrait dire qu'il a l’aspect de la moquette, mais qu'il lui apporte de nouveaux avantages. Ce revêtement de sol est en effet résistant à l’eau, résistant au feu et résistant aux UV.

Vinyle tissé : fabrication, composition et formats

Fabrication et composition du vinyle tissé

La fabrication et de tissage du PVC est proche de celui de la moquette, mais avec des matériaux différents, essentiellement du vinyle (PVC) et de la fibre de verre.

Le produit est fini par une couche d’usure en polyuréthane, qui va lui donner sa résistance particulière à l’abrasion et faciliter son entretien. La fibre de verre va donner sa stabilité au produit.

De part sa fabrication à base de tissage de fils PVC, on obtient des aspects et des structures très proches de ceux des revêtements de sol textiles.

Formats du vinyle tissé

Les revêtements de sol PVC tissés se présentent soit sous la forme de rouleaux (en lés), soit au format dalles, exactement comme la moquette.

L’épaisseur de ces revêtements est très faible : entre 2 et 4 mm.

Les largeurs de lés sont variables selon les produits et les fabricants : de 1 à 2 mètres en général.

Même chose pour les dalles, mais le format traditionnel reste 50 x 50 cm.

Vinyle tissé : destinations

Comme pour tous les revêtements de sol, on doit dans un premier temps préciser la destination du produit.

On prêtera ainsi attention au classement d’usage du produit. Ce classement est spécifié sur les emballages. C'est soit un classement domestique, soit un classement commercial, soit un classement industriel.

Lire l'article Ooreka

Vinyle tissé : la mise en œuvre

La mise en œuvre de ces revêtements de sols relève du DTU 53.2 des PVC collés. Toute mise en œuvre doit également être en corrélation avec les préconisations du fabricant de revêtement de sol.

Voici les consignes de base.

Pose vinyle tissé en rouleaux

Après réception du support, on pose les lés dans le même sens bord à bord, ou en double coupe.

Une soudure (en gel) devra être effectuée pour les raccords entre les lés, afin que l'étanchéité soit parfaite.

Le marouflage est obligatoire après la pose de vinyle tissé, au fur et à mesure de la pose des lés, mais également après la pose complète.

Pose vinyle tissé en dalles

Après réception du support, on pose les dalles bord à bord.

Les poses à sens contrarié, à l’anglaise ou monolithique, sont possibles ; tout dépend du décor. Les fabricants indiquent généralement le sens de pose du produit et il suffit de suivre les schémas et les flèches derrière les dalles.

Le marouflage est obligatoire après la pose de vinyle tissé, au fur et à mesure de la pose des lés, mais également après la pose complète.

Lire l'article Ooreka

Vinyle tissé : entretien

Tout d’abord, il faut proscrire les embouts en caoutchouc qui pourraient se trouver sous les meubles, car ils risquent d'être transférés dans les fibres du revêtement de sol et de le marquer pour longtemps.

L’entretien courant des revêtements de sol en vinyle tissé reste assez simple. On dépoussière à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur et on lave à l’eau chaude accompagnée d’un détergent neutre. On sèche ensuite le tout avec une serpillière micro-fibres.

Certains produits sont à proscrire complètement, sous peine d’endommager le revêtement :

  • les produits de javel pure ;
  • les produits à base de pin des Landes ;
  • l’acétone ou ses semblables.
Lire l'article Ooreka

Vinyle tissé : les prix

Les prix varient selon les décors et les classements d’usage.

Pour un produit classement domestique et commercial élevé :

  • En lé : comptez environ 50 € TTC/m².
  • En dalles : comptez environ 60 € TTC/m².

Ces pros peuvent vous aider